FAQ

À quel âge peut-on jouir de la pension de retraite normale ?

La date d’entrée en jouissance de la retraite normale est fixée au premier jour suivant l’obtention de l’âge normal de la retraite prévue par les textes régissant le personnel de l’Organisme dont le Retraité est ressortissant.

Comment se détermine le montant de la pension à la retraite ?

Les cotisations versées par les salariés et leurs employeurs sont converties en points de retraite en les divisant par un paramètre appelé salaire de référence. Le nombre total de points obtenus en fin de carrière est multiplié par la valeur du point en vigueur pour déterminer le montant de la rente viagère du Retraité. Le montant de la pension mensuelle est obtenu en divisant cette dernière par douze (12).

Comment obtenir une estimation de sa future pension de retraite ?

Les Participants peuvent effectuer des simulations du montant de leurs pensions de retraite dans l’espace dédié sur ce site web. L’accès est règlementé par un nom d’utilisateur et un mot de passe qui vous sont communiqués par les services de la Caisse lors d’une première utilisation ou à la demande.

Comment obtenir ses relevés de compte points de retraite ?

Dans l’espace dédié aux Participants, les salariés peuvent consulter et éditer leurs relevés de compte-points de retraite. L’accès est règlementé par un nom d’utilisateur et un mot de passe qui vous sont communiqués par les services de la Caisse lors d’une première utilisation ou à la demande.

Que devient l’affiliation d’un employé qui cesse son service auprès d’un adhérent ?

Lorsqu’un Participant cesse son service auprès d’un Adhérent avant l’âge normal de la retraite fixé par les textes régissant le personnel dudit Adhérent, il a la possibilité de souscrire une assurance volontaire afin de poursuivre le versement de ses cotisations. Dans le cas où le Participant rejoint un autre Adhérent, la Caisse assure le transfert et la continuité de l’affiliation.

Comment valoriser une période d’activité antérieur à l’affiliation à la Caisse ?

La Caisse offre la possibilité à un Participant justifiant d’une activité salariée antérieure au service de l’Adhérent ou de toute autre Institution éligible au RRPC ou au RCPNC, de valoriser cette période d’exercice par un rachat.  La demande de rachat doit être effectuée dans un délai d’un (1) an suivant la date de l’affiliation du Participant ou l’admission de l’Adhérent à la Caisse et la période à racheter ne peut excéder cinq (5) années d’activité. 

Lorsque le rachat est demandé par le Participant, celui-ci assure le paiement des cotisations, toutes parts réunies, dans un délai de soixante (60) mois à compter de la date de notification de l’accord de la Caisse.

Lorsque le rachat est demandé par l’Adhérent, celui-ci assure le paiement des cotisations, toutes parts réunies, dans un délai de trente-six (36) mois à compter de la date de la notification de l’accord de la Caisse.

Comment est versée la pension de retraite ou de reversion ?

La pension de retraite ou de réversion est payée en francs CFA, mensuellement et à terme échu par virement bancaire.

Quels sont les droits de l'orphelin ?

Tout enfant dont la filiation est établie avec un Participant ou un Allocataire décédé peut prétendre à une pension s’il remplit les conditions suivantes :

  • avoir moins de vingt et un (21) ans ;
  • n’exercer aucune activité professionnelle rémunérée;
  • ne pas être marié;
  • être inscrit dans un établissement d’enseignement agréé par un Etat pour y suivre normalement des études ou, à défaut, être admis en apprentissage.

L’enfant orphelin de père et de mère peut cumuler le bénéfice de la totalité des pensions de réversion, à la suite du décès de ses parents Participants ou Allocataires de la Caisse.   

Les droits dus à l’orphelin doivent être versés à la personne qui a effectivement les enfants à charge. II peut s’agir du conjoint survivant, du tuteur légal ou de toute autre personne physique ayant ou non des liens de parenté avec l’enfant ou même d’une personne morale.

Quels sont les droits de la veuve ?

Le droit à une pension de réversion est reconnu à la veuve ou aux veuves, épouse (s) légitime(s) d’un Allocataire ou d’un Participant décédé, sans condition d’âge.  

Le remariage de la veuve ou des veuves, épouse(s) légitime(s) d’un Participant ou d’un Allocataire décédé entraîne l’interruption du versement de la pension de réversion.

La pension de reversion n’est pas reversible.

Quels sont les droits du veuf ?

Le droit à une pension de réversion est reconnu à un veuf s’il a atteint l’âge normal de la retraite.

Au décès de son épouse, Allocataire ou Participant à la Caisse, le veuf invalide peut, cependant, prétendre immédiatement à une pension de réversion, sous réserve qu’il apporte la preuve qu’il était à la charge de cette dernière. La cessation de l’invalidité du veuf entraîne l’interruption de la pension. 

Tout veuf qui a perdu deux (2) ou plusieurs épouses lui ouvrant des droits auprès du même Régime, ne peut prétendre qu’à la pension de veuf la plus importante.

Quelles sont les conditions pour continuer à bénéficier de sa pension de retraite ou de réversion ?

Le paiement de la pension de retraite ou de réversion requiert sous peine de suspension, la production périodique des pièces justificatives suivantes :

  • pour le (la) Retraité(e) : un certificat de vie ;
  • pour les réversataires : un certificat de vie des veufs, veuves et orphelins, et un certificat de non remariage des veuves.

Quel est le délai pour le remboursement des frais médicaux du FAAM ?

La Caisse procède au remboursement des débours engagés dans un délai de 30 jours maximum, à compter de la date de réception des pièces justificatives.

Comment s’effectue le paiement des frais médicaux remboursés ?

Le montant des frais médicaux remboursés est viré sur le compte désigné par le prestataire et un décompte faisant ressortir le montant des frais exposés, exclus et remboursés lui est transmis par courrier électronique s’il a préalablement communiqué à la Caisse une adresse e-mail. Les décomptes de remboursement des frais médicaux peuvent être consultés en ligne, dans l’espace Allocataire.

Comment faire en cas de changement d’adresse ?

Il est souhaitable de signaler tout changement d’adresse à la CRRAE-UMOA. En effet, les coordonnées des usagers à jour permettent à la Caisse de transmettre toutes les informations utiles relatives à la préparation de la retraite, aux pensions ou au FAAM.

Comment obtenir des réponses à ses préoccupations ou faire des réclamations ?

Dans la page contact de ce site web, la CRRAE-UMOA a mis à la disposition des Participants, Adhérents et Retraités, un formulaire pour toute demande d’information ou réclamation. Cliquez ici

Les services de la Caisse sont également disponibles par téléphone.