X
Menu
COVID-19 : COMMUNIQUÉ DE LA CRRAE-UMOA

Apparue en novembre 2019 en Chine, la maladie à coronavirus (COVID-19) s’est propagée très rapidement à travers le monde entier. Le continent africain dont les pays de l’UEMOA, après avoir été préservé, est désormais touché par cette pandémie.

Dans le souci de mitiger les risques de contamination par cette maladie au sein de son personnel, tout en assurant la continuité de ses activités, la CRRAE-UMOA a élaboré un Plan de Contingence résumé ci-après :

Au titre de la prévention

  • la mise en place de mesures d’hygiène pour le compte des usagers du complexe immobilier ;
  • la désinfection régulière des locaux partagés (ascenseur, portes, surfaces, etc.) ;
  • la mise en place d’un dispositif pour réguler l’utilisation des ascenseurs, en vue de respecter l’exigence de la distance de sécurité d’au moins un (01) mètre entre les usagers. Le personnel de la Caisse et les usagers ont été sensibilisés à privilégier l’accès aux paliers par les escaliers ;
  • la suspension des activités de location de salles, pour réduire les contacts avec les personnes extérieures ;
  • la restriction des visites des personnes extérieures au sein des locaux de la Caisse ;
  • la dotation du personnel en équipements de protection et produits d’hygiène (masques, gants, gels hydro alcooliques) ;
  • le contrôle de température et le nettoyage systématique des mains, soit à l’eau et au savon ou avec une solution hydro alcoolique, pour toute personne devant accéder aux locaux de la Caisse.

Au titre de ses activités

Afin de maintenir ses activités dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire, la Caisse a également initié une organisation du travail adaptée au respect des consignes de distanciation sociale. Cette organisation porte notamment sur :

  • le réaménagement des horaires de travail à compter du lundi 06 avril 2020 (07h-30 à 13h) ;
  • la réduction des effectifs présents sur le site de la Caisse, avec un système de vacation alternée et l’adoption d’un système de télétravail sécurisé et restreint à des activités spécifiques ;
  • la primauté accordée, en ces temps de crise, à la communication par courrier électronique et/ou par téléphone ;
  • l’encouragement des Adhérents, Participants et Retraités à utiliser les services en ligne accessibles depuis le portail web www.crrae.org, pour obtenir les informations utiles sur les cotisations, les pensions de retraite et de réversion, ainsi que pour consulter leurs décomptes de frais médicaux remboursés. Ils sont également invités à privilégier les virements bancaires aux chèques et aux paiements en espèces, dans le cadre de leurs règlements divers ;
  • l’invitation aux Retraités résidant dans la ville d’Abidjan, à se faire délivrer par courrier électronique les documents usuels (attestations et domiciliations de pension, bons de prise en charge dans le cadre du Fonds Autonome d’Assurance Maladie, etc.).

Comme on peut le constater, les activités de la Caisse ont été judicieusement ajustées aux besoins de sécurité de ses collaborateurs et de ses partenaires, dans le respect des consignes données par les Autorités publiques.

Au-delà de ces précautions d’usage relatives au déroulement de ses opérations, la CRRAE-UMOA en appelle au respect rigoureux des gestes-barrières recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les Agences gouvernementales, à savoir :

  • se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon et/ou avec une solution hydro alcoolique ;
  • maintenir une distance d’au moins un (01) mètre avec les autres personnes ;
  • éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche ;
  • (en cas de toux ou d’éternuement) se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en papier à jeter à la poubelle après chaque usage ;
  • (en cas de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires) éviter de se déplacer et prendre soin de contacter un service de santé sans tarder.

Au demeurant, votre Caisse s’engage à rester constamment informée de l’évolution de la situation, afin d’y adapter son Plan de Contingence, dont l’objectif principal demeure la préservation de votre santé et de votre sécurité sociale.

Ensemble, protégeons-nous pour faire échec à la propagation du Coronavirus !

 

Très sincèrement,

 

Ibrahima SYLLA

Directeur Général de la CRRAE-UMOA

 

LA CAISSE DESORMAIS MEMBRE DE L’AISS

Le bureau de l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) a approuvé en décembre 2019, l’admission de la CRRAE-UMOA en qualité de membre affilié. La Caisse rejoint ainsi, le cercle des quelques 320 organisations membres. Désormais, elle pourra participer aux nombreuses conférences organisées par l’Association et accéder à toutes les publications, ainsi qu’au centre pour l’excellence en matière d’administration de la sécurité sociale.

L’AISS est la principale organisation internationale à l’intention des institutions, ministères et agences publiques en charge de la sécurité sociale. Elle promeut l’excellence dans l’administration de la sécurité sociale à travers des lignes directrices professionnelles, des formations spécialisées, ainsi que la fourniture de services et de soutien.

 

Les Sociétés d’assurance d’Afrique font connaissance avec la Caisse

Le Directeur Général et le Secrétaire Général de la Caisse ont participé du 17 au 21 février 2019 à la 43ème Assemblée Générale de la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF) à Tunis, en Tunisie.

Plusieurs thèmes ont été traités au cours de ce colloque qui accueille chaque année les Cadres Dirigeants des sociétés d’assurance d’Afrique et du monde, la délégation de la Caisse a présenté l’Institution, ainsi que ses différents Régimes et Fonds. Pour le Directeur Général, cette participation à la rencontre de la FANAF s’inscrit dans le cadre de l’Orientation Stratégique 2019-2023, relatif à l’amélioration de la visibilité et de la lisibilité de l’Institution. Elle contribue également à l’atteinte de l’objectif de recrutement de nouveaux Adhérents et Participants défini dans le Plan quinquennal de la CRRAE-UMOA.

Au cours de cette rencontre, un trophée décerné à la CRRAE-UMOA pour sa brillante participation à cette 43ème édition des assemblées générales de la FANAF a été remis au Directeur Général.

 

Services en ligne de la Caisse : la plateforme fait peau neuve

Depuis le 31 janvier 2019, la plateforme des services en ligne offre un nouveau visage. En effet, la nouvelle version mise en ligne, dans le souci de rendre l’application plus ergonomique et la navigation plus conviviale, présente de nouvelles interfaces et une disposition du menu plus attrayante.

En outre, elle intègre de nouvelles fonctionnalités telles que la possibilité pour les usagers de réinitialiser automatiquement leur compte en cas de besoin, soit pour le déverrouiller, soit pour changer le mot de passe en cas d’oubli. De même, elle offre la possibilité de mettre à jour la liste des ayants droit (conjoint (e) et enfants).

Pour une première connexion après le déploiement de la nouvelle interface, les usagers devront mettre à jours leurs contacts (email, téléphone). Les autres fonctionnalités existantes de l’application n’ont subi aucune modification.

Deux guides d’utilisateur respectivement pour Participant et pour Retraité sont disponibles en téléchargement sur le site web de la Caisse.

 

La CRRAE-UMOA lance à Abidjan les travaux de son 2ème complexe immobilier pour 15 milliards FCFA

Paru dans la presse :

Agence de Presse Africaine (APA) du 07 décembre 2017

La CRRAE-UMOA lance à Abidjan les travaux de son 2è complexe immobilier pour 15 milliards FCFA

Les travaux de construction du second complexe immobilier de la Caisse de retraite par répartition avec épargne de l’Union monétaire ouest africaine (CRRAE-UMOA) ont été officiellement lancés, jeudi à Abidjan, en présence du Vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan et du ministre ivoirien de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme, Claude Isaac Dé, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

D’un coût global d’environ 15 milliards de FCFA hors taxes, ce programme immobilier qui sera bâti sur une superficie de 1,6 hectare à la Riviera Bonoumin dans la commune de Cocody (Est d’Abidjan) comprendra un bâtiment administratif à usage de bureau dont un centre de conférence de 300 places avec de nombreuses salles de séminaire et deux agences bancaires.

Deux immeubles de six niveaux à usages d’habitation de court et long séjour, un restaurant gastronomique, une salle de gym et plusieurs installations de loisir, une piscine et un espace de jeux sont également prévus dans ce programme immobilier dont la durée des travaux est estimée à 30 mois.

‘’Ce projet immobilier, initié par la CRRAE-UMOA, dont le coût est évalué à 14,238 milliards FCFA, s’inscrit parfaitement dans l’une des priorités du Président de la République, à savoir le développement de grands travaux de BTP et d’infrastructures, pour la promotion du bien-être social de l’ensemble de la population’’, a indiqué M. Duncan.

Selon lui, le marché des BTP d’une manière générale, et celui du logement en Côte d’Ivoire en particulier, est devenu l’un des secteurs de croissance les plus dynamiques et prometteurs, faisant de l’environnement immobilier en plein développement, un véritable champ d’opportunités pour les potentiels investisseurs.

Le déficit en logement, qui est évalué entre 400 000 et 500 000 unités, s’accroit tous les ans d’environ 40 000 à 50 000 unités. Pour la seule ville d’Abidjan, ce déficit se chiffre à 200.000, et il augmente d’environ 20.000 logements annuellement, a rappelé M. Duncan.

Prétextant de cette cérémonie, le Vice-Président ivoirien a égrené les réformes spécifiques engagées dans ce secteur. Il s’agit notamment de l’introduction d’un titre de propriété foncière unique, de la réduction à trois mois maximum du délai d’immatriculation des terrains ainsi que l’abaissement à 9,6% de la valeur du bien foncier et des coûts d’immatriculation, du droit de mutation en matière immobilière qui passe de 10% à 4% et l’impôt sur le revenu foncier qui passe de 15 à 12%.

‘’Le complexe qui sera construit sur ce site de 1,6 ha contribuera donc, sans aucun doute, à améliorer l’offre de logements et de bureaux de haut standing à Abidjan, ainsi qu’au rayonnement du paysage de la commune de Cocody’’, a poursuivi Daniel Kablan Duncan, concluant qu’en outre, par les emplois directs et indirects qui en résulteront, ‘’240 environ, ce projet participera à la réduction du chômage et de la pauvreté’’.

Auparavant, le Président du Conseil d’administration de la CRRAE-UMOA, Djibril Sakho a rappelé que l’Etat de Côte d’Ivoire a attribué à son institution, ‘’un lot de six terrains dans la commune de Yamoussoukro ainsi qu’une grande parcelle à Bingerville pour nous permettre de poursuivre nos activités d’investissements immobiliers’’.

‘’La cérémonie qui nous rassemble marque le début de la construction du second complexe immobilier de notre institution, après celui abritant le siège situé dans la commune du Plateau’’, a-t-il indiqué.

‘’Le choix d’investir dans l’immobilier traduit la volonté de notre institution de s’inscrire dans la durée, par la recherche de ressources stables destinées à consolider davantage ses revenus et garantir de manière pérenne le niveau de ses prestations’’, a conclu M. Sakho.

La CRRAE-UMOA est un organisme public sous régional de retraite, créée en juillet 1979. Outre ses deux adhérents fondateurs que sont la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la caisse compte 93 autres adhérents, au nombre desquels, des établissements de crédits et des institutions financières de cette Union monétaire. Elle enregistre à ce jour, 26 256 participants et 5 429 pensionnés.

LS/APA

 

 

Fraternité matin du 8 décembre 2017 :

CRRAE-UMOA : Duncan lance les travaux d’un complexe immobilier de 14 milliards de FCfa

Au dire de Djibril Sakho, Pca de la Crrae-Umoa, « en initiant ce projet, la caisse contribue modestement, à sa manière, à la réussite des actions de développement du gouvernement ivoirien.

Crrae-Umoa : Duncan lance les travaux d’un complexe immobilier de 14 milliards de FCfa

La pose de la première pierre de l’édifice a eu lieu en présence des autorités administratives et coutumières de Cocody.

Le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, a présidé, jeudi 7 décembre, la cérémonie de pose de la première pierre du complexe immobilier de la caisse de retraite par repartition avec épargne de l’Union monétaire Ouest africaine (Crrae-Umoa) à la Riviera-Bonoumin, dans la commune de Cocody. Se réjouissant du choix porté sur la Côte d’Ivoire pour accueillir la réalisation de ce deuxième complexe (après celui situé dans la commune Plateau), Kablan Duncan estime que ce projet d’un montant de plus de 14 milliards de FCfa, s’inscrit dans l’une des priorités du Président de la République qui vise l’augmentation des grands travaux et des infrastructures socioéconomiques pour le bien-être des populations. « Le marché des Btp et celui du logement est devenu un secteur de croissance de plus en plus dynamique et prometteur faisant de l’environnement immobilier un véritable champ d’opportunités pour les investisseurs. Conscient de ce fait, le gouvernement en a fait un vecteur clé de sa dynamique économique. Il a donc engagé des réformes, comme la création du guichet unique pour la facilitation des permis de construire », fait savoir le vice-Président. Qui avait à ses côtés le ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Claude Isaac Dé.

En dépit du fort taux de croissance (9% en moyenne) que connaît la Côte d’Ivoire, ces 5 dernières années, le déficit de logement reste élevé (400.000 à 500.000 logements par an). C’est pourquoi il a salué la construction de ce complexe immobilier qui contribuera, selon lui, à améliorer l’offre de logement.

Au dire de Djibril Sakho, Pca de la Crrae-Umoa, « en initiant ce projet, la caisse contribue modestement, à sa manière, à la réussite des actions de développement du gouvernement ivoirien. Le choix d’investir dans l’immobilier traduit la volonté de l’institution de s’inscrire dans la durée, par la recherche de ressources stables destinées à consolider davantage ses revenus et à garantir de manière pérenne le niveau de ses prestations». Par ailleurs, il a exprimé sa gratitude à l’État de Côte d’Ivoire pour l’attribution de terrains (6 terrains à Yamoussoukro ; une parcelle à Bingerville) à l’institution qu’il représente. Ce qui, selon lui, confirme l’excellence des relations de coopération entre la Crrae-Umoa et l’État de Côte d’Ivoire.

Le programme immobilier sera construit sur une superficie de 1,6 ha et durera 30 mois. Il comprend : un bâtiment administratif à usage de bureaux dont un centre de conférences de 300 places avec de nombreuses salles de séminaires ; deux agences bancaires ; deux immeubles de 6 niveaux à usage d’habitation, de court et long séjour ; un restaurant gastronomique ; une salle de gym et plusieurs installations de loisir ; une piscine et un espace de jeux. Il devrait être livré au second semestre de 2020.

La Crrae-Umoa est un organisme public sous régional de retraite, créée en juillet 1979. Outre ses deux adhérents fondateurs que sont la Bceao et la Boad, la caisse compte 93 autres adhérents, au nombre desquels, des établissements de crédit et des institutions financières de l’Union monétaire. Elle enregistre à ce jour, 26 256 participants et 5429 pensionnés.

 

EMELINE PEHE AMANGOUA

 

 

 

Revalorisation des pensions de retraite du RRPC et du RCPNC à compter du 1er janvier 2017.

En exécution de la décision du Conseil d’Administration de la CRRAE-UMOA prise lors de sa 66éme session du 14 juin 2016,  la valeur de service du point de retraite (VSP) est respectivement portée à 394 FCFA pour le RCPNC et à 390 FCFA pour le RRPC contre 377 FCFA actuellement, pour les deux régimes.

Chaque allocataire pourra consulter le montant de sa pension revalorisée en se rendant dans  « l’espace Retraité ».

Dans le cadre du pilotage de ses Régimes de retraite, la CRRAE-UMOA a réalisé une évaluation actuarielle du Régime de Retraite par Répartition du Personnel Cadre (RRPC) et du Régime de Retraite Complémentaire du Personnel Non – Cadre (RCPNC), sur un horizon de 30 ans à partir de 2016. Après avoir pris connaissance de ces projections actuarielles, le Conseil d’Administration de la Caisse a décidé, lors de sa session tenue le 14 juin 2016 à Abidjan, de procéder à une réforme des paramètres techniques desdits Régimes de retraite, à effet du 1er janvier 2017. Ces mesures ont pour objectif d’anticiper[...]
Dans le cadre de l’amélioration continue des prestations du Fonds Autonome d’Assurance Maladie (FAAM), la Caisse en collaboration avec l’Association des Retraités de la CRRAE-UMOA (ARC-UMOA), a mis en place d’un réseau de soins dans les huit (08) États membres de l’UEMOA. Il s’agit, pour l’Institution, de nouer des partenariats avec des structures sanitaires de référence afin d’assurer la prise en charge médicale, à tarif préférentiel, des hospitalisations et soins ambulatoires (consultations, visites, analyses médicales, radiologie, actes des auxiliaires médicaux…) prescrits aux assurés.